PRINCIPAUX OBJECTIFS DE L′ACTION D′ACCOMPAGNEMENT

 

 

      Les principales lignes directrices de cette stratégie d′accompagnement des accueillis de notre établissement relèvent de cette volonté originale de prendre en compte l′usager handicapé dans sa globalité et de l′inscrire comme artisan de sa propre histoire, citoyen d′un contexte social et acteur d′une réalité économique…

      Dans une société solidaire, chacun peut trouver sa place non seulement à travers des prestations et des institutions, mais aussi à travers la construction d′une vie sociale authentique. Mais l′intégration sociale doit demeurer une possibilité choisie activement et personnellement. Il nous faut proposer aux hébergés non pas un modèle unique, mais un choix entre des modes de vie différents, complémentaires et non antagonistes. L′intégration doit être conçue par l′ensemble du corps social comme un renforcement de la solidarité et non comme une simple "normalisation". Ce postulat doit prendre en compte les difficultés, les problèmes spécifiques à chaque catégorie de déficience ; de ce fait, l′accueil des personnes adultes handicapées en notre établissement demande un effort conscient pour accueillir toutes les différences de manière différenciée.

      L′épanouissement du résidant dépend de la capacité de l′équipe d′accompagnement à l′initier à :

          - Penser par lui-même
          - Accepter les faits
          - Tenir ses engagements
          - Agir en être responsable.

 

Penser par soi même

      Ceci présuppose la mise en place d′un projet d′accompagnement interactionnel permettant, à partir des acquis de la personne adulte handicapée et de la définition de lignes directrices de l′équipe, d′aider celui-ci à développer ses capacités de réflexion, de l′amener à énoncer un jugement quant à ses actions, à se projeter dans le temps à travers divers projets, à penser en tant que "je" /sujet existant et pensant, et non pas en tant que "je" /reproduction d′un modèle ou simple objet d′une action, d′un lieu, d′une institution ou d′un groupe.

Accepter les faits

      L′intégration ne peut exister que dans une démarche de normalisation. L′appartenance à une société donnée, les exigences liées aux activités, aux "ateliers" et parallèlement, celles inhérentes au groupe, au respect et à l′identité de chacun rendent nécessaire l′instauration d′un certain nombre de règles élémentaires (respect d′autrui, acceptation de la différence, règles de vie, etc..). Tout doit être mis en oeuvre pour que le résidant puisse accepter ses difficultés afin de mieux les dépasser et qu′émergent ainsi ses possibilités créatrices...

Tenir ses engagements

      Tenir ses engagements permet de maintenir un climat de confiance sur lequel doit s′appuyer la qualité d′accompagnement de notre établissement. Ne pas tenir ses engagements ne pourrait que concourir à la perte de crédibilité du résidant (en regard d′une non-affirmation de soi, d′une mauvaise évaluation de ses possibilités ayant entraîné par exemple la rupture d′un contrat de confiance).

Agir en être responsable

      Etre responsable, c′est avant tout être ; être reconnu à travers les actes de la vie quotidienne, à travers ses réalisations, être l′artisan de sa propre histoire, être, vivre, exister avec sa différence mais aussi et surtout avec ses possibilités. Aider ces hommes et ces femmes à s′insérer au mieux dans la vie locale leur permet de participer à l′élaboration de nouvelles solidarités... C′est en cela qu′il faut situer le Foyer de Vie dans une dimension dé′écoute, de disponibilité, d′accompagnement et d′aide.