UNE FONCTION DE SOINS

 

      Soulignons qu′il ne s′agit pas là de soins intensifs, ni lourds, l′établissement n′étant pas habilité à proposer un accueil médicalisé. Toutefois, au niveau des soins physiques, un suivi est d′ores et déjà mis en place, compte tenu du vieillissement progressif de la population et du cortège d′insuffisances, carences ou difficultés qui normalement l′accompagne. Les handicaps ou maladies surajoutées à la déficience proprement dite fondent la permanence de cette fonction dans la prise en charge quotidienne. Pour assurer celle-ci, une infirmière libérale intervient à l'acte. Rappelons que des aides-soignants font partie intégrante du personnel intervenant sur l′établissement. Un médecin généraliste intervient à l′acte et assure un suivi des personnes hébergées. Le Foyer de Vie "Les Tilleuls" répond par ailleurs aux soins médicaux et paramédicaux par l′intervention à l′acte de différents thérapeutes (ergothérapeutes, kinésithérapeutes, psychomotriciens) ou par le recours aux structures médicalisées, spécialisées.

      Au niveau des soins psychiques, des considérations similaires sont tenues. Les tableaux psychopathologiques présentés par les personnes à accueillir sont présents. Un personnel spécialisé (médecin psychiatre) fournit cette aide aux nouveaux résidants.

      Au niveau de la globalité de la prise en charge, la structure porte l′accent sur la complémentarité des soins telle que mentionnée ci-dessus, mais aussi sur leur conjonction et leur interpénétration. L′établissement prend en compte la nécessité d′éviter toute opposition fonctionnelle entre la fonction soignante médicale proprement dite et la fonction d′accompagnement de proximité, vectrice au quotidien de l′application d′un soin global à la personne handicapée ou déficitaire.

 

soins