RELATION AVEC LES REPRESENTANTS LEGAUX

 

Moyens de communication

      Selon l′autonomie, l′âge et les possibilités de chacun et selon les projets des unités, l′établissement met à disposition divers supports pour favoriser la communication sur ce que l′usager vit à l′établissement :

         - Courriercourriertel
         - Notes d′information
         - Téléphone
         - Accueil après les vacances,
         - Rencontres, réunions,
         - festivités.
Notons que les instances de rencontre ne sont pas des instances de décisions.

 

Moyens d′information

classeur

      Toute anomalie, tout incident ou accident est consigné sur un classeur prévu à cet effet (classeur "Evénementiel") déposé au secrétariat. Toute information quotidienne relative aux différentes sorties est portée sur un registre prévu à cet effet et posé sur la banque du secrétariat. Si besoin est, les informations concernant des incidents ou maux bénins (petites blessures, plaintes…) des usagers sont transmises aux représentants légaux par courrier ou par téléphone lors des départs en vacances. Les représentants légaux veilleront à faire de même au retour des usagers.
      Dans le cas de troubles graves de la santé, pouvant mettre en péril la vie de l′usager, il est fait appel au médecin généraliste ou au Centre de secours. Parallèlement, les représentants légaux, s′ils sont joignables, sont consultés et informés des difficultés de leur protégé et des démarches en cours.

 

Participation, collaboration

      La participation des représentants légaux est articulée autour du Conseil à la Vie Sociale. Les représentants légaux collaborent à l′élaboration du Projet Personnalisé.

 

Situations exceptionnelles

      L′institution peut rencontrer des difficultés dans l′accomplissement de sa mission habituelle en raison de conditions exceptionnelles (intempéries, chute de neige importante, absence collective de personnel éducatif, tempête…). Dans ce cas, les représentants légaux (ainsi que le Centre Intercommunal d′Action Sociale de Saint-Etienne de Lugdarès et les autorités départementales) sont informés au plus vite des mesures prises (réquisition du personnel, participation bénévole des membres du conseil d′administration du C.I.A.S...). L'ensemble des procédures d'urgence sont détaillées dans le Plan Bleu.